La famille Molière, du côté de ma Maman, est du Languedoc, entre Montpellier and Nimes. La maison de famille est grande et ancienne, maintenant rénovée par Bernie qui y vit toute l'année. Entre ce que préparait ma grand mère, ma mère et maintenant mon père,  les souvenirs culinaires y font foison.

Et c'est ainsi que lorsque mon mari m'a ramené des olives vertes du marché un peu trop salées, j'ai eu l'idée de les utiliser dans une recette de famille :  LE CANARD AUX OLIVES.

Et du coup, j'ai préparé ce que nous dégustions sur la terrasse avec le pastis: LES ALLUMETTES AUX ANCHOIS.

Et comme la mer n'est pas loin, pour le plaisir, voici LES TELLINES

Photo_080   

 

CANARD AUX OLIVES

Les proportions peuvent varier selon les goûts mais voici les ingrédients principaux :

  • 300 g d'aiguillettes de canard et 200 g de gésiers                   P5010010
  • 6 gousses d'ail
  • 20 olives vertes, dénoyautées si possible
  • Sel, poivre, huile d'olive, vin blanc et thym frais

Il n'y a pas plus simple: faire revenir la viande de canard dans un peu d'huile d'olive, rajouter les gousses d'ail épluchées au préalable, quelques brins de thym, les olives. Assaisoner au poivre seulement (ne pas saler) et couvrir avec le vin. Cuire à petit feu jusqu'à ce que le canard soit très tendre. Dans la cocotte, la cuisson prend au moins une heure. On peut également préparer ce plat à la cocotte minute et c'est cuit en 1/4 d'heure.

N'oubliez pas de goûter et éventuellement saler ensuite, cela dépend des olives utilisées.

L'ail fond presque dans la sauce. C'est délicieux servi avec du riz long de Camargue.

ALLUMETTES AUX ANCHOIS

  • 1 paquet de pâte feuilletée                                         Photo_035

  • Quelques filets anchois au sel ou à l'huile

Si vous utilisez des anchois conservés dans le sel, il faut bien les rincer. Certains anchois ne sont pas en filet, il faut donc enlever l'arête centrale et les placer sur des serviettes en papier pour les égoutter.  oil

Couper les filets en 3 morceaux (un tout petit peu d'anchois est suffisant).

Rouler la pâte de façon à ce qu'elle soit le plus fine possible, découper des rectangles de 4 cm sur 5 cm à peu près. Déposer un morceau d'anchois et plier dans le sens de la longueur. La taille n'est pas très importante. Il faut obtenir des bouchées avec plus de pâte feuilletée que d'anchois!

Faire cuire au four à 180° (thermostat 6) pendant 15 minutes et bon apéritif!

LES TELLINES

On en trouve à Paris dans certains poissonniers bien achalandés (Poissonnerie Daguerre par exemple) mais c'est vraiment un coquillage local. J'adore! Quand j'étais petite, on en trouvait en creusant dans le sable. Il faut aller plus loin au large maintenant.

Je fais juste ouvrir les tellines dans une poêle chaude sans matière grasse en remuant pour qu'elles so'uvrent toutes en même temps. Je les mets dans un saladier avec 1 gousse d'ail écrasé et plein de persil plat hâché. C'est tout et c'est si bon!

Je viens d'aller "googler" le mot telline pour vérifier l'orthographe et je m'aperçoit qu'il y a plein d'autres blogs gourmants qui en parlent, et qui comme-moi, en ont l'eau à la bouche rien que d'y penser. Alors, allez-y voir! Je viens d'ailleurs d'apprendre que pour les faire désabler (c'est vrai de temps en temps elles peuvent être sableuses. J'en ouvre toujours quelques unes et je les goûtes crues pour vérifier), il faut les faire tremper plusieurs heures dans de l'eau DE MER!! Cà ne rend pas les choses très faciles pour les parisiens!

Allez, bon appétit!!    P4130036